larras

Journée mondiale du diabète « 14 novembre 2015 »


larrasPar Rezki Larras

L’épidémie mondiale annoncée du diabète type 2 (anciennement appelé diabète non insulinodépendant), tient toutes ces promesses. Le DT2 progresse partout dans le monde ; malheureusement, l’Algérie fait partie des pays où la progression de cette maladie sera des plus importantes. Selon un rapport de l’IDF, le nombre de diabétiques en Algérie doublera d’ici 2030 si rien n’est fait !
Cette progression dramatique du DT2 est en très grande partie due à nos habitudes actuelles de vie qui favorisent l’excès calorique alimentaire, le manque d’activité physique, le surpoids, l’obésité et le stress. Ces « mauvaises » habitudes de vie favorisent également la survenue de l’hypertension artérielle et des anomalies lipidiques (cholestérol et triglycérides) souvent associées au DT2.
Le DT2, l’hypertension artérielle et les anomalies lipidiques sont des facteurs du risque cardiovasculaire majeurs ; ils augmentent notamment le risque d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral et de mortalité précoce.
Prévenir la survenue du DT2 est doublement bénéfique : 1) pour l’individu : préservation de l’espérance de vie et de la qualité de vie ; 2) pour l’économie du pays : baisse des dépenses liées à la prise en charge d’une maladie chronique et budgétivore telle que le DT2.
Dans un rapport publié en 2015, des experts américains recommandent de suivre des programmes encadrés par des professionnels, qui font la promotion de l’alimentation saine et de l’activité physique pour prévenir l’apparition du DT2.
L’alimentation saine consiste à manger des produits « naturels », en quantités adaptées aux besoins, à des horaires réguliers et se rapprocher le plus possible du régime dit « méditerranéen » basé sur les légumes, les fruits frais, les céréales complètes, les légumes secs, les graisses végétales (huile d’olive) et la diversification des protéines animales (poissons, volaille, viande rouge).
Quand au programme d’activité physique recommandé pour prévenir le DT2, le programme d’entrainement concocté et scrupuleusement suivi par les EXPERTS de l’ASBAC est largement suffisant aussi bien sur le plan quantitatif que sur le plan qualitatif (bravo et merci à Noureddine Bendib, Menad Hamoudi and Co).
A titre d’exemple, une alimentation saine couplée à la marche active régulière d’au moins 150 minutes/semaine (répartie sur 3 à 5 séances) permet de réduire le risque de DT2 d’au moins 40%, de baisser durablement le poids, d’améliorer les anomalies lipidiques et les chiffres de la tension artérielle.
Le 20/12/2006, l’assemblée générale de l’ONU votait une résolution reconnaissant le diabète comme une maladie chronique, invalidante, coûteuse, associée à de lourdes complications qui représentent des risques graves pour les familles, les pays et le monde en général. A partir de 2007, la journée du 14 novembre est devenue la journée mondiale du diabète.

Mangez raisonnablement et sainement, continuez à bouger.

Que Dieu vous prête longue vie et une santé de fer.

Rezki Larras.

Sources:
*IDF: International Diabetes Federation
*American Diabetes Association. Prevention or Delay of Type 2 Diabetes. Diabetes Care 2015; 38(Suppl. 1):S31–S32.
*Pronk NP et al. Combined diet and physical activity promotion programs for prevention of diabetes: Community Preventive Services Task Force recommendation statement. Ann Intern Med 2015; 163: 465-468.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *